Who’s the Boss ?

Samedi 27 juin, un peu avant 21H, la telecaster donne son accord pour 3 heures de concert : Bruce Springsteen vient d’entrer sur scène avec le E-Street Band.

Radio Nowhere

Pendant toute la durée du concert, le Boss nous a montré qui est le patron, enchainant les morceaux, nouveaux et anciens (vraiment anciens pour certain).

Le boss

Le public suit, chante, se déchaine, saute dans tout les sens. Springsteen n’a peur de rien, va chercher les mains, et même les titres des prochains morceaux  que les fans ont inscrit sur des bouts de cartons.

\

Découvrez Bruce Springsteen & The E Street Band!’ >Atlantic City

Le public s’accroche à lui, le touche, chante avec lui. A un moment, il s’arrête sur une gamine qui ne doit pas avoir plus de 6 ans. Il chante juste pour elle en lui donnant la main.

Parmi les simples mortels

Un concert comme je n’en avais jamais vécu (oui, même avec Clapton, qui reste distant avec le public)

Quelques fonds pour égayer votre écran :

Bruce & the E-Street Band

Bruce Springsteen

The Boss

Janey don\’t loose heart

Rendez-vous avec mon Boss !

Comme vous le savez, j’a loupé le passage de Springsteen en décembre dernier. Ce n’est pas grave, je vais pouvoir me rattraper.

Je peux vous dire que je n’ai pas trop réfléchi : « je veux aller voir Bruce Springsteen donc j’achète la place. »

Tada !

Ma place

Au parce des princes, M’sieurs Dames !

Et pour patienter jusqu’au mois de juin, il a toujours l’écoute du dernier album : « Magic »