Dossier BD #Décembre 2010

Cela faisait bien longtemps que je n’avait pas parlé BD sur ce blog (à part les dédicaces de Baru en septembre). Mais le dernier dossier BD date de février. Shame on me !!

Alors pour fêter la fin d’année et vu qu’il y a eu de la BD à Noël, je vous présente juste deux tomes du lot : « The Boys » tome 1 de Garth Ennis et Darrick Robertson et Péchés Mignons d’Arthur De Pins et Maïa Mazaurette

Résumé

Dans un monde où des super-héros sillonnent le ciel ou rôdent dans la nuit, quelqu’un doit faire en sorte qu’ils ne dépassent pas les bornes. Et ça, c’est le boulot de Billy Butcher, du P’tit Hughie, de la Crème, du Français et de la Fille. Les petits gars de la CIA, une équipe de gens dangereux. Ça tombe bien, puisqu’ils luttent contre la force la plus redoutable de la Terre : les gugusses à super-pouvoirs. Certains super-héros doivent être surveillés. D’autres doivent être contrôlés. Et certains, parfois, doivent dégager. C’est là qu’interviennent nos p’tits gars. La bombe que vous avez entre les mains, c’est le premier volume de la nouvelle série de Garth Ennis (Preacher, Punisher) et Darick Robertson (Transmetropolitan, Wolverine).

Wow… quel choc. Moi qui suis habitué aux « gentils » super héros avec leur « à grand pouvoir, grandes responsabilités ». Garth Ennis donne un grand coup de pied dans (les couilles) de la fourmilière. Imaginez qu’à la JLA, il y ait un droit de cuissage à l’arrivée de la dernière blondinette et que Sup et Batman se fassent  » dégorger le poireau »… et bien dans « The Boys », les super-slips » ne la gardent jamais longtemps dans le pantalon. Alors du coup, faire attention aux dommages collatéraux, comme éclater contre un mur version yop caillé la copine de p’tit hugie juste au moment de son premier « je t’aime », pas de problème, les avocats s’en occuperont car « personne n’arrête le train A ».

Personne ?  c’est sans compte sur « The Boys » une équipe subventionnée par la CIA pour mettre leur claque aux super slips. Mais les méthodes ne diffèrent pas vraiment. C’est sanglant, immoral et… ça fait du bien !

Même si j’ai eu beaucoup de mal au début, je dois dire qu’il me tarde de lire les N° suivant d’une série qui m’était vraiment passé à coté.

Un petit clin d’oeil à un autre cadeau : « Péchés Mignons » Tome 4 en édition deluxe avec une couverture « changeante ».

Résumé :

Trahison au royaume des éternels célibataires : les meilleurs amis d’Arthur et de Clara se passent la bague au doigt.
Du moins ils essaient. D’enterrements de vie dissolue en essayages de robe fendue, d’alliances en manigances, des voeux de chasteté aux couteaux tirés, la préparation du mariage vire au cauchemar : On dit que les histoires d’amour finissent mal : dans Péchés Mignons, elles commencent tout aussi mal. Au fait… que fait Clara dans le lit d’Arthur ?.

Toujours sur le principe de petites histoires en une ou deux planches, mais avec un fil rouge : un pari entre Arthur et Clara. Des situations cocasses, une vision de Budapest que je n’avais pas (pas du visiter les bon coins les mêmes parties de la ville) et surtout un mariage qui part en quenouille.

Je vous laisse avec la « Bande Annonce » :

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :