Les dossiers BD # Octobre

Histoire de rattraper un peu de mon retard sur les derniers mois, je vous propose de parler de 3 BD : « Dans Mes Yeux » de Bastien Vivès, « Marzi – période 1984-1987 » de Sylvain Savoia et Marzena Sowa et pour finir « Britten et associé » d’Hanna Berry.

Si je devais emmener une seule Bd achetée cette année  sur une ile déserte, ce serait, sans hésiter, « Dans Mes Yeux » de Bastien Vivès !

Résumé (éditeur)

Il la rencontre, un soir, dans une bibliothèque universitaire. Elle est étudiante, elle est séduisante, elle l’émeut immédiatement. Il va entreprendre de la conquérir, sans brusquerie, à pas comptés… De lui, on ne saura rien, ou presque. Mais l’on saura tout, en revanche, de la manière dont il la découvre et l’observe, dont il la désire, et de sa manière à elle de s’exposer, parfois plus et parfois moins, à ce regard masculin saisi par le sentiment amoureux.

Pourquoi cette BD m’enthousiasme autant ? Pour trois raisons :

– La manière de traiter le sujet, en caméra subjective, avec seulement « Elle » qui vous parle, qui vous regarde. Bastien Vivès vous pose comme son interlocuteur. A vous d’imaginer les questions qui lui sont posées en fonctions de ses réponses. Vous n’avez qu’elle en face de vous.

– La thématique, qui pourrait paraitre « à l’eau de rose », mais pourtant si vrai. En tout cas, cela m’a ramené sur les bancs de la FAC ! On pourrait même dire que c’est du vécu. J’adore ce moment où elle croise d’autres garçons qu’elle connait et leur discussion devient « illisible », comme si on sortait de son monde.

– Le dessin, aux crayons de couleurs qui donne des tons vifs, des contrastes surprenants. Elle a aussi ses attitudes, ses regards qui vous emportent, vous perturbent… quand elle danse dans le métro ou en soirée.

J’adore prendre cette bande dessinée et juste la feuilleter, sans forcément la lire, regarder des cases en particulier…

Liens utiles :
L’éditeur : Dans mes yeux
Sur l’auteur : le Blog de Bastien Vivès

—————————————-

La Pologne sous Jaruzelski vu par une enfant, c’est « Marzi » de Sylvain Savoia et Marzena Sowa.

Résumé (éditeur) :

La série « Marzi » est née de la rencontre d’une Polonaise venue étudier en France et d’un dessinateur de bande dessinée. Il écoute ses souvenirs d’enfant, et trouve là des récits savoureux, piquants, d’une grande fraîcheur et empreints d’émotions. « Marzi », ce sont donc de courts récits qui parlent d’un pays encore bien méconnu, la Pologne d’avant, puis d’après, la chute du Mur, et vue par les yeux d’abord d’une enfant, puis d’une adolescente et enfin d’une étudiante.

Pour moi c’est une rencontre avec une BD que je n’aurais jamais lue si La Parenthèse n’avait pas eu la bonne idée de faire une exposition des planches de Sylvain Savoia. Je suis tombé sous le charme de ce dessin enfantin qui raconte une histoire dans l’Histoire, celle d’un pays de l’Est, avant la chute du mur de Berlin. Ce premier tome, 1984 -1987, est basé sur l’enfance de Marzena Sowa, Marzi, sa vie dans l’immeuble, les visites à la famille à la campagne, la place de la religion et de l’usine ou travaille son père. Par bien des aspects, cela nous rappelle que nous vivons dans une société d’oppulence et de consommation effrénée. Qui s’est déjà félicité d’avoir eu un chewing-gum qui a encore du gout au bout d’une journée?
Et pourtant l’insouciance de ces enfants qui jouent avec l’ascenseur, qui vont sonner chez les voisins,  m’a beaucoup fait rire. Et puis rentre les chars dans la ville, Tchernobyl explose,  et c’est l’Histoire qui percute le récit de sa vie. Marzi est un témoin, pas un juge.

D’abord édité sous forme d’album jeunesse, « Marzi » est réédité sous forme d’un pavé de 256 pages. Les planches de 4 cases forment des chapitres racontant les anecdotes, ces petits moments de vie de cette enfant. L’album s’arrête sur la montée de Solidarnosc. Vivement le deuxième tome (30/10/2009).

Liens utiles :
L’éditeur : Dupuis
Les auteurs : Interview sur Actua BD (2005) et une dédicace de Sylvain Savoia sur France 2

—————————————-

Dois-je vous parlez uniquement des BD que j’ai adoré ? Je ne pense pas ! Alors passons à « Britten et Associé » d’Hannah Berry…

Résumé (éditeur):

Années 40, quelque part dans une ville britannique indéterminée. Fernandez Britten, plus connu sous le diminutif de Fern, un physique d’employé de bureau latino entre deux âges, traîne son blues d’enquêteur privé revenu de tout. L’agence d’investigation qu’il a créée une dizaine d’années auparavant par idéalisme s’est peu à peu spécialisée, à son corps défendant, dans de tristes et sempiternelles histoires de cocufiage et de couples bancals. Pas de quoi pavoiser… Fern, du coup, a décidé de ne plus se lever que pour les affaires de meurtre. Or voilà qu’une cliente, Charlotte Maughton, lui demande d’enquêter sur le décès de son fiancé : officiellement, c’est un suicide, mais elle est persuadée qu’il s’agit d’un crime. L’intérêt de Britten est éveillé ; il se lance sur l’affaire en compagnie de son fidèle associé Stewart Brülightly, qui n’est autre… qu’un sachet de thé doué de la parole !


Trouvé dans la sélection du mois de juillet du club de lecture de Niort en Bulle (d’ailleurs, il n’y a pas eu de coup de cœur sur cette sélection…), j’avais été agréablement surpris par le trait de l’auteur. Le résumé annonçait une enquête policière, cette BD avait tout pour me plaire. Pourtant, malgré le style tant du dessin que des petites phrases de l’enquêteur – j’aime ces métaphores et jugement cynique dignes des enquêteurs des films noirs des années 50 – j’ai trouvé cette BD inégale. Et surtout, le dénouement est « capilotracté » ! D’habitude, dans une enquête policière, tous les éléments sont donnés au lecteur pour que, lorsque l’enquêteur résume les faits, les pièces s’assemblent correctement. Et bien là, j’ai du revenir en arrière pour vérifier que je n’avais pas loupé quelques informations capitales. Alors, à moins qu’il ne manque des pages dans mon album…

Liens utiles :
L’éditeur : Casterman

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :