Un air de famille

C’est dimanche 29 octobre, vers 17H 30 qu’une nouvelle voiture immatriculée en 54 s’est garée dans la rue St Martin de Melle, sous l’oeil curieux des voisins.
Ben et Gigi posaient leurs valises chez nous pour un petit séjour (trop petit d’ailleurs).

Après un tour du propriétaire, nous nous sommes installés pour l’apéro ! Sur la Terrasse, s’il vous plait !

A la fin du repas, nous avons rappelé à Ben qu’il faisait dorénavant parti du Club des trentenaires (oh le bô gâteau !)et comme nous ne verrons pas la Gigi pour ses 25 ans, nous les lui avons fêtés un peu en avance.
La soirée s’est terminée par une initiation au poker.
Lundi après-midi, nous nous sommes rendus au musée des Tumulus de Bougon. Il s’agit de monuments funéraires Néolithiques.

Mardi, après un bref passage à Bouletreau pour voir l’avancée des travaux de toitures (l’échaffaudage se monte petit à petit), c’est Angoulême qui nous a acceuillie et nous avons fait le tour du Musée du CNBDI. Nous avons visité les musées de l’imaginaire et la librairie.
Puis après un petit café, un petit tour en ville pour admirer les murs peints.

Mercredi, c’est au Futuroscope que nous avons passé l’ensemble de la journée. Nous y avons fait pas mal d’attractions, notamment la dernière en date, danse avec les robots, de Kamel Ouali. Les filles n’étaient pas rassurées, mais elles ont survécu au niveau 3, niveau le plus élevé de l’attraction. Nous avons même fait la Gyrotour par deux fois. La journée s’est finie après le spectacle pyrotechnique. C’est beau (mais flou) le futuroscope la nuit : la preuve et
Nous avons fait le voyage jusqu’à Poitiers à bord du « Gigi Cruiser » !!

Jeudi, nous nous sommes fait un tour à la Rochelle. Après un resto gastronomique aux spécialités locales (Tagliatelles au Saumon pour les Dethorey et Moules-Frites pour les Floris-Drouville), nous avons formés deux groupes pour visiter la ville. C’est avec beaucoup de déception que Gigi a appris la fermeture de la Fée du Scrap.

Ce vendredi matin, après un chargement bousculé par le fort vent des Deux-sèvres, les « Deux-Thorey » ont pris la route « zuruck nach hause »…

Cette petite semaine (trop petite !!) a été un vrai régal (et pas que de Jacques Vabre) et nous espèrons bien accueillir d’autres Lorrains dans notre contrée.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :