Non, je ne connais pas l’Afrique

Anne et moi sommes inscrits à une association autour de la BD à Niort : Niort en Bulles. Cette association propose notamment un club de lecture. Chaque mois, cinq ouvrages sont choisis et proposés à la lecture pour les adhérents. Et à la fin de ce mois, nous nous retrouvons pour échanger sur ce que nous avons lu.

Les élus de ce mois étaient : « Aya de Yopougon » tome 2, « Le Long Voyage de Léna », L’envolée sauvage », « Gon » et « The Goon » tome 3.

Voici ma sélection :

1/ Aya de Yopougon :aya
L’afrique vu par les yeux d’une Ivoirienne, qui vit dans le quartier deYopougon à Abidjan. Elle rêve de devenir médecin, mais ses copines, elles, font partie de la classe « C » : Couture, Cuisine et Chasse aux maris.
C’est beau, c’est coloré, plein d’humour, avec un dessin « simple » (qui d’habitude ne m’aurait pas interpellé) , avec même des recettes, un petit lexique des expressions. C’est construit comme une sitcom, avec plein de petites histoire à suivre, et toujours une fin en rebondissement qui fait attendre le prochain épisode… euh… tome. D’ailleurs, nous avons un peu triché, car nous avions emprunté le tome 1 à la Médiathèque de Melle.

2/ L’envolée sauvage : envolée
Un petit garçon qui commence mal dans la vie : il est orphelin, placé dans un orphelinat catholique alors qu’il est juif et que l’histoire se passe pendant la seconde guerre mondiale. Il va s’enfuir avec ses camarades juifs, mais ils seront séparés. Tout au long de son voyage il va être confronté à l’horreur de cette période.
Beaucoup de clichés, un dessin qui se cherche mais dynamique, une narration sans surprise. C’est un livre qui se laisse lire mais qui demandera de le relire avant de se plonger dans le second volume.

3/ Le long Voyage de Léna : lena
Un duo qui augurait une bonne lecture : Christin au scénario et Juillard aux dessins. Tout ce que je retiens, c’est le mot long qui se trouve dans le titre. Un dessin très (trop) propre, limite Black et Mortimer, un personnage encore plus froid qu’un Mr Freeze, un manque d’émotions récurrent sur une thématique difficile… J’ai du m’y prendre à deux fois pour le lire. pour les amateurs du genre.

4/ Gon (Manga): gon
Un dessin impeccable mais une véritable supercherie. Pas d’histoire pas de textes, juste un petit dino ultraviolent qui pète la gueule à tous les animaux qu’il croise. J’ai vraiment rien compris.

The Goon. goon
Je ne peux rien en dire, donc pas le classer, car je n’ai pas eu le temps le lire. Il faut dire que Léna m’a accaparé plus de temps que nécessaire.
Pour le résultats du Club de lecture cliquez LA

Au mois prochain pour la selection de Noël.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :